Hit and Miss.

Publié le 14 Novembre 2013

Hit and Miss.

J'ai découvert récemment une série que j'apprécie particulièrement. Hit and Miss est une mini-série britannique créée par Paul Abbot, de six épisodes d'une durée de 45 min qui fait preuve d'originalité.

Mia transsexuelle pré-op, travaille comme tueuse à gages. Après avoir découvert l'existence d'un fils né quelques années plus tôt avec une petite amie morte depuis des suites d'un cancer, elle est désignée tutrice légale du jeune garçon ainsi que des trois enfants de son ex.

Elle décide de continuer à exercer sa profession dans laquelle elle excelle, dans le but d'élever sa nouvelle famille.

Très à l'aise avec la violence:

J'ai tout de suite ressenti cette atmosphère baignée de violence où Mia parait vraiment à l'aise, ne semble se sentir bien que lorsqu'elle tue ou bat quelqu'un. C'est assez perturbant.

La série aborde sans tabous plusieurs sujets de société. Il y a d'abord la famille. A une époque où celle-ci se trouve sans cesse redéfinie, recomposée par les mariages, les divorces, mais aussi les décès et la sexualité... Une évolution a clairement lieu, mais une chose demeure, le sens des responsabilités. Et Mia le sait.

La série traite également de l'identité sexuelle, et du problème qu'elle pose dès lors que l'on sort des sentiers battus, non pas pour la personne concernée qui bien souvent s'assume, mais pour son entourage. Et oui, la transsexualité et l'homosexualité sont toujours un peu tabous. Trop fréquemment encore, les différences dérangent.

Je pense que cette série ne vous laissera pas indifférent.

Hit and Miss.

Rédigé par Titema

Publié dans #Série

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Apostoloff Marie. 05/12/2013 10:13

Bonjour Fabien, très heureuse que la série te plaise, je ne viens qu'à l'instant de voir ton commentaire, sinon à coup sûr on en aurait parlé ce weekend. Pas grave, c'était un très bon moment. A bientôt.
Marie.

Apostoloff Marie. 05/12/2013 10:11

Babouchka, pour la violence ce n'est pas la peine, pour les bottes ils en font des très bien un peu partout dans le commerce :-).
Merci pour la lecture,
Marie.

Fabien 16/11/2013 23:29

Effectivement une bonne série

babouchka 15/11/2013 09:22

J'aimerais bien être aussi très à l'aise avec la violence et...avoir les mêmes bottes !