lecture

Publié le 19 Septembre 2013

Aikido - Etiquette et Transmission - par Tamura Nobuyoshi

C'est avec beaucoup de respect et de curiosité que j'ai enfin ouvert cet ouvrage.

Tout de suite me sont revenus à l'esprit les souvenirs de Tamura senseï, ces instants rares mais d'une richesse incroyable.

J'ai trop peu côtoyé maître Tamura, - une dizaine de stages aux côtés de plusieurs centaines de pratiquants - , mais il m'a laissé un souvenir impérissable. Incisif au point que l'on pouvait ressentir un potentiel meurtrier tout en restant bienveillant, Tamura senseï me fit l'effet d'un... prédateur avec un sens aigu de la compassion.

Son ouvrage a confirmé mon impression, et cette "trace" qu'il nous laisse est un véritable cadeau.

Que m'a apporté la lecture d'un tel livre?

Cet ouvrage m'a été prêté par Léo Tamaki. En me le confiant à la manière d'un trésor, c'est un paragraphe bien précis qu'il me demandait de lire en tout premier lieu.

Ce paragraphe s'intitule : "La victoire sur soi-même". Voici l'extrait.

"Il faut vaincre en soi l'esprit de colère, l'esprit de paresse, l'esprit de peur, etc...Le plus grand danger est l’orgueil! N'oubliez pas qu'à l'instant où surgit l'idée que votre technique est bonne, tout progrès cesse. Dans le flot constant du monde, s'arrêter un instant, c'est prendre un retard impossible à combler."

Le message était passé.

Au détour des pages, Tamura senseï nous rappelle qu'il est "(...)ridicule que des gens qui enseignent la voie de l'harmonie et de la paix se livrent entre eux à de mesquines querelles(...)".

Ça ne vous évoque rien? Moi malheureusement si!

Dans ce livre, maître Tamura fait également référence à l'enseignement. Cela nous concerne tous, car nous sommes tour-à-tour élèves et enseignants. Nous avons tous des pratiquants "au-dessus et en-dessous" de nous. Nous partageons donc le fruit de nos recherches, acquis par nos participation aux cours et notre travail personnel.

Sensei parle alors de faire "corps avec les élèves", de faire preuve "de délicatesse" dans notre enseignement, de donner un "idéal technique ou spirituel" et de la confiance en soi tout en se réjouissant des progrès des uns et des autres.

Ce livre aborde beaucoup de thèmes essentiels, même si certains ne sont pas détaillés. Je pense qu'avec lui, à travers l'étiquette et la transmission, senseï à voulu nous rappeler ce qu'est l'esprit de l'Aïkido. Il est bon de se plonger et se replonger dans un ouvrage si riche d'enseignements, et cela m'a fait le plus grand bien.

Tamura sensei et Jacques Bardet.

Tamura sensei et Jacques Bardet.

Voir les commentaires

Rédigé par Titema

Publié dans #Lecture

Repost0

Publié le 12 Janvier 2013

Bienvenue en cette nouvelle année 2013, parait-il qu'une nouvelle ère commence, j'en suis ravie.

Les années passent avec une rapidité déconcertante, apportant avec elles leurs lots de réjouissances et d'épreuves.

S'il est possible de vérifier que le temps passe, il est plus difficile de voir où nous en sommes, ou si nous cheminons dans la bonne direction.

 

imagestpskipasse.jpg

Le temps est précieux.

A mesure qu'il passe, j'ai de plus en plus le sentiment d'être comme une novice s'engageant sur la voie, aux prémisses de celle-ci, balbutiant comme une "petite fille" et je sens à présent combien la route est longue.

Sentiment certainement renforcé par toutes les rencontres de grands maîtres et le fait de cotoyer des personnalités du monde martial.

Paradoxalement, cheminant et progressant, j'arrive maintenant à mesurer, chose qui m'était avant impossible, le niveau de mes amis et partenaires d'entraînement (ainsi que le mien). Et je dois dire qu'ils m'impressionnent. Ce qui m'était invisible avant m'apparait aujourd'hui, enfin, ça commence peu à peu.

Que faire alors du temps qui nous est imparti?

Il est possible de dire que:  

"l'illumination (au sens d'éveil, ici je préfère parler de progression) dépend de l'intensité des efforts consentis".

Takuan Soho (1573-1645) extrait du livre: L'esprit Indomptable.

 

indexl-espritindomptable.jpg

livre de chevet du moment.

 

Il me plait de croire en cette idée.

Alors maintenant j'en suis sûr, le voyage compte plus que la destination.

Bon voyage à tous en cette nouvelle année.

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Titema

Publié dans #Lecture

Repost0

Publié le 13 Août 2012

Henry Plée, pionnier du Karaté en Europe au début des années 50, expert en Arts Martiaux, 10ème Dan de Karaté. Egalement 5ème Dan de Judo, 3ème d'Aïkido et 1er Dan de Kendo, a une facheuse tendance (aux yeux de certains) à bousculer les idées reçues. N'ayant pas la langue dans sa poche, Henry Plée nous fait part de son expérience, au travers de son livre "Chroniques Martiales".

 

                                          DSCN1775

                      Les Chroniques paraissent quotidiennement dans la presse.

 

 Les Chroniques, représentent des années de recherche et de travail dans le domaine des Arts Martiaux et enrichissent la petite fille martiale que je suis.

Plutôt facile à lire, cet ouvrage de 526 pages trouve sa place sur ma table de chevet.

Compagnes de réflexion idéales, elles m'ont accompagnées une bonne partie de l'été.

Avec beaucoup de fantaisie et par le biais de petites illustrations, Henry Plée nous pousse à sortir des sentiers battus.

 

                                   _DSC1443.JPG

                                         l'humour comme véhicule pédagogique.

 

Il n'hésite pas à aborder des thèmes importants pour un pratiquant, le tout sans langue de bois :

 

- le délicat problème des grades : les effets pervers qu'ils posent au niveau de l'égo, plus propices à freiner l'évolution qu'à développer l'humilité, la trop grande facilité qu'ont certains à les décerner, le danger et les dérives qu'ils procurent. Sans compter la perte du caractère authentique traditionnel au profit du sportif et du moderne.

 

- la mystification dont font preuve les uns profitant de l'ignorance des autres, proposant même par le biais de séminaires d'expliquer à ceux que cela intéressent en quoi ils ont été mystifiés, montrer ce qu'est le vrai Karaté martial et révéler certains de ses "fameux secrets".

 

- les Katas qui, si on leur donne trop d'importance, empêchent de s'adapter réellement à la situation en combat de survie, c'est à dire de réagir comme il le faut quand il le faut. Préconisant de les travailler pour un débutant, ils aident à s'imprégner de la forme.

 

Parfaite alchimie entre sérieux et humour bien d'autres sujets sont à l'étude dans ce livre, et je préfère vous laisser les découvrir.

Des proverbes viennent également étayer sa pensée.

 

DSC1449

                                                             

Aprés lecture, ce livre me paraît être une porte ouverte sur bien des chemins.

Il provoque chez le lecteur un début de questionnement.

Grâce à lui j'ai pris conscience de l'étendue de "l'arbre des possibles" dans la voie martiale.

Henry Plée semble nous avertir qu'à trop vouloir savoir, qu'à faire preuve de gourmandise en prenant des raccourcis, l'égarement est possible, et qu'il est facile de se perdre en route.

 

                                DSCN1787.JPG

                                                                 L'arbre des possibles.

 

J'ai pris plaisir à lire ce livre, et le conseille à tous ceux qui ne le connaissent pas.

 

                                              _DSC1453.JPG

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Titema

Publié dans #Lecture

Repost0